Re (mixes)

 

Catherine et Fred sont heureux de posséder maintenant un nouveau home-studio 24 pistes.

Fred passe des heures à chercher des nouveaux sons et se métamorphose en FAT FREDDY, pseudo qu'il choisit pour le crédit des chansons qu'il remixe. Vient donc l'idée d'un album de remixes destiné aux DJ : le "RE", pour lequel il remixe "LE PETIT TRAIN", "NUIT D'IVRESSE", "ANDY" ainsi que "JALOUSIE" (avec DEE NASTY). Tony Visconti remixe "MARCIA BAILA" et "DON'T FORGET THE NITE" (deuxième single extrait de l'album), réenregistré à l'occasion. On retrouve également sur le "RE" les maxis de "C'EST COMME CA", "ANDY" ("Bassapella" par Jesse Johnson) ainsi que des remixes de William Orbit de "SINGING IN THE SHOWER", "TONGUE DANCE", et "HIP KIT".

Le "RE" sort à la mi-octobre 90. Une video de Hiroyuki NAKANO accompagne le 1er single, "HIP KIT".

Pour l'occasion les RITA s'installent à la Cigale le 4 décembre 1990. Un mois de concerts est prévu mais vu le succès rencontré, ils jouent jusqu'à fin janvier 1991. Le concept est novateur : La scène représente un studio d'enregistrement et le son est excellent. L'ingénieur du son fait les réglages sur la scène même.

C'est l'occasion de découvrir des nouveaux morceaux dont trois restent à ce jour inédits : "DELIT DE SALE GUEULE" (chanson-ovni inclassable, avec une rythmique géante…), "DO ZE DO" (du funky brut), "MENTAL GHETTO" (deep funk, influencé par le Jesse Johnson de "SHOCKADELICA"), "LES AMANTS". Après avoir entendu cette dernière chanson, Leos CARAX demande aux RITA d'écrire la musique de son prochain film "Les Amants Du Pont Neuf". Au final, seule une version démo des "AMANTS" sera retenue. La version définitive apparait dans "SYSTEME D" et sort même en single à l'été 1994.